Menu

ecoRobotix a obtenu un prêt FIT early!

Le robot désherbeur intelligent d’ecoRobotix sera produit en série grâce à un prêt de la Fondation pour l’innovation technologique.

ecoRobotix a obtenu un prêt de CHF 500’000 de la Fondation pour l’innovation technologique (FIT). Ce montant devrait permettre à la startup d’entrer dans la phase d’industrialisation de son robot désherbeur intelligent en 2018.
C’est le second prêt accordé par la FIT à la startup basée à Yverdon. Un premier prêt de CHF 100’000, reçu en 2013, lui avait permis de développer son tout premier prototype de robot.
 
Puis les fonds récoltés, grâce à la confiance accordée par des investisseurs privés, la promotion économique vaudoise et d’un projet de recherche financé par la Confédération suisse ont permis l’amélioration de la machine en 2015.
Aujourd’hui, une première série de robots désherbeurs a pu être produite. Destinées à une phase de tests, les machines font leur preuve en plein champ en Suisse, en France et en Belgique actuellement, et sont en démonstration dans plusieurs événements agricoles.
 

Marie Ivorra Grosse, présidente ecoRobotix – Aurélien Demaurex, CEO ecoRobotix – Julien Guex, secrétaire de la FIT

 
En marge d’ecoRobtix, la FIT a accordé un prêt similaire à 3 autres startups, Rheon Medical, Gamaya, et Monito. Créée en 1994, elle a pour objectif d’apporter un soutien au développement de projets technologiques innovants. Elle a d’ores et déjà a apporté un soutien financier – sous forme de prêts et de bourses – pour un montant total approchant les 24 millions de francs. Soit 173 prêts à 139 entreprises innovantes. Actuellement, 110 entreprises sont toujours en activité.